AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
El Niño - Bastian Benitez



 
Il est tout à fait possible de jouer un personnage féminin, la prison est mixte, ne jouez pas uniquement des hommes!

Partagez|

El Niño - Bastian Benitez

HTTP://AU-PIED-DU-COURANT.FORUMACTIF.FR/
avatar
MESSAGES : 47
ARRIVÉ(E) LE : 25/06/2016
AU-PIED-DU-COURANT

MessageSujet: El Niño - Bastian Benitez Sam 25 Juin - 18:44


Bastian Benitez
FT. Francisco Lachowski

Bastian

Benitez

22 ans

09/01/1994

Tijuana

Hétéro

Célibataire
01. Si tu étais une couleur › Le gris. Couleur du brouillard. Neutre.
02. Si tu étais une drogue › Le cannabis… Simple. Efficace.
03. Si tu étais une boisson (alcoolisée ou non) › La Tequila !
04. Si tu étais un restaurant › L’un de ceux qui servent des plats épicés
05. Si tu étais un animal › Un loup, pas solitaire au contraire, celui qui protège sa famille. Sa vraie famille.
06. Si tu étais des paroles de chanson ›  And I try, oh my god do I try. I try all the time. ( What’up de 4 non blondes)
07. Si tu étais un sport › La course
08. Si tu étais un style de musique › De la pop rock
Volontaire

Impulsif

Généreux

Borné

Observateur

Contradictoire

Déterminé
© CREDIT AVATAR

INTERROGATOIRE
01. Quel crime avez-vous commis? ›J’ai tué un homme. Pas le bon malheureusement. Par vengeance.J’ai pointé mon arme sur lui, trois coups.

02. Ressentez-vous des remords face à vos actes? › Je ressens des remords oui. Parce que je n’ai pas eu la bonne personne. Je n’avais pas assez d’expérience. Je n’ai pas visé juste.

03. Comment prenez-vous le fait d'être ici? › Ici, je pense au moins être a l’abri de ce gars a qui j’ai perdu une belle somme d’argent. A l’abri de ce gars que j’ai voulu tué et que j’ai manqué…

04. Est-ce que la prison vous fait peur ou, au contraire, vous vous en fichez totalement? › Si je suis ici a l’abri, je suis aussi coincé entre des murs, je ne me sens pas tant que ça a l’abri en fin de compte.

05. Que pensez-vous du PACA (programme anti-criminalité anticipé)? › On est là parce qu’on est des criminels. Alors je pense que pour l’anticipation… Enfin tu vois quoi !

06. Pensez-vous replonger une fois votre sentence terminée? › Je ferais ce qui est necessaire pour proteger ma famille. Ou pour la venger.

07. Comment souhaitez-vous passer votre temps?  En étant calme, turbulent, généreux? › J’agirais en fonction de ce qu’on me fait faire. Mais j’pense que je serais capable d’être assez calme.

08. Comment allez-vous faire pour vivre dans une petite cellule avec un camarade? › S’il respect mes affaires, il n’y aura pas de problème. Si mon camarade est dur a vivre, là on aura un soucis lui et moi.

09. Êtes-vous sujet à devenir violent? › J’agis souvent sans réflechire. Il m’arrive donc d’être violent. De ne pas savoir réfléchir et me canaliser avant d'agir.

10. Songez-vous à "foutre le bordel" comme le dirait les prisonniers de cet endroit? › Je foutrais le bordel seulement si les conditions de vie m’ammène a le faire. Mais, vu que votre programme est censé être merveilleux, je ne vois pas pourquoi j’irais jusqu’à là ?


DERRIÈRE L'ÉCRAN
Alors moi c'est Bastian, mais tu peux m'appeler Niño quand tu veux.  J'ai 22 ans et je vis au/en/à Paris, j'suis pas seul, hein?  Peut-être que tu l'as reconnu(e), mais c'est à francisco lachowski que je dois la beauté de mon personnage.  D'ailleurs, il s'agit d'un inventé.  J'ai connu le forum grâce à Facebook et je le trouve prometteur.  Sinon, j'aime bien parler hein, mais avant de terminer, cheese !


Code:
<div class="prit"> Francisco Lachowski</div><a href="http://au-pied-du-courant.forumactif.fr/u20"><img src="http://i.imgur.com/Q4h7nzS.png" class="profil" /></a><div class="pseudo">Bastian Benitez</div>


Dernière édition par Bastian Benitez le Sam 25 Juin - 19:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 47
ARRIVÉ(E) LE : 25/06/2016
AU-PIED-DU-COURANT

MessageSujet: Re: El Niño - Bastian Benitez Sam 25 Juin - 18:44


I say hey !
What’s going on !

"Vous savez quand on vit dans les ghettos, on apprend très vite à faire la différence entre tes amis et tes ennemis. Et j’avais mon clan, ma famille, on était des guerriers, on est des guerriers. Ai-je mérité ce qu’il m’arrive ? Surement. Pour moi ça me semblait être la seule chose à faire. "

J’avais 12 ans la première fois que j’ai vu un mort. A 12 ans, je peux vous garantir qu’on est marqué à vie par ce genre d’image. J’attendais mon pote, on allait au collège ensemble quand la fusillade a commencé. La guerre des gangs, la guerre des clans. J’étais au coin de la rue. J’ai entendu les pneus d’une caisse couiner à cause du frein. J’ai vu cet homme sortir de sa voiture tendre le bras. Boum. Boum. Boum. Trois coups de feu. Trois invitations à mourir, on ne peut pas refuser ce genre d’invitation. J’ai tourné la tête, et j’ai vu le corps au sol. Un homme typé. Un mexicain, comme moi. L’homme qui a fait feu et reparti aussi vite qu’il est arrivé. Et moi, je suis resté là. J’ai observé le mort, le sang qui coulait. J’étais incapable de bouger. Incapable de partir en courant. Ses « frères » sont arrivés avant la police. Ils m’ont vu. M’ont demandé ce que j’avais vu. C’est comme ça que j’ai trouvé cette famille. En leur racontant ce que je venais de voir.

19 ans, je suis un membre de cette famille maintenant, mon intégration dans le gang s’était passée deux ans plus tôt. Ca n’avait pas été facile, ça avait été très douloureux. Je ne vais pas pleurer sur mon sort.  J’ai fait ce choix. Je crois que j’ai fait ce choix.
Dans le gang, on avait tous des taches différente, il y avait les petits vendeurs de drogue, le proxénète, ceux qui assuraient la « sécurité du territoire », les recruteurs et ceux qui allaient casser quelques jambes pour le compte du chef par ci par là. Moi, je vendais. A mon Age, c’était ce que l’on faisait principalement. Ca à l’air d’être l’un des boulots les plus simples n’est-ce pas ? Mais quand on a l’argent du boss entre les mains, ce n’est pas si simple… Un jour, je me suis fait voler la marchandise… Et c’est là que les problèmes ont commencé pour moi.
Je leur devais de l’argent… Mais comment est-ce que je pouvais leur rendre ? Je vivais dans les quartiers les plus pauvres de la ville. Ma mère avaient deux boulots pour assurer notre survis à ma sœur et moi… Et encore, nous nous en sortions car j’avais de l’argent avec la vente… Alors je faisais de la lèche « j’te jure que tu auras ton argent. Je te le ramène la semaine… Juste, laisse-moi un peu de temps… » Et comme ça pendant quelque semaines… Plus le temps avançait, plus les menaces tombaient… Si bien qu’un jour…

- Bastian, si tu ne ramènes pas l’argent tout de suite, ta sœur devra travailler pour moi.

Ma sœur… Elle n’a encore que 16 ans. Et ils l’ont déjà en vue pour travailler dans la rue. Pour faire la pute. Tout ça, c’était ma faute…

- Mais d’abord, je testerai la marchandise.

Il rit. Il rit, mais je savais qu’il était sérieux. Je l’ai menacé. Au plus profond de mon être je l’ai menacé, mais les mots n’ont pas franchi mes lèvres et putain ce que j’ai honte. J’ai honte de moi. Je suis parti en le suppliant de ne pas toucher à ma petite sœur. De ne pas toucher à Eva…

Bien sûr, l’argent… Je ne l’ai pas trouvé. Bien sûr, que cet enfoiré a fait venir un gars chercher Eva à la sortie du collège. Je suis rentré chez moi tard ce soir-là, j’avais encore cherché une solution toute la soirée… J’avais retrouvé ma sœur, effondrée dans les bras de ma mère…. Cette dernière me lançant un regard accusateur… Tout était de ma faute… Et j’allais réparer ça. Je suis sorti dans la rue…


"Vous savez quand on vit dans les ghettos, on apprend très vite à faire la différence entre tes amis et tes ennemis. Ce sont mes mots… Il se trouve que j’avais tort. A n’importe quel moment, tes amis peuvent devenir tes ennemis… Je n’avais ni clan, ni ami, j’étais seul. C’est à la vérité, dans la rue, tu es seul. Mais vous savez quoi ? Si vos amis peuvent devenir vos ennemis, est-ce que ce changement s’applique dans le cas contraire ? Oui. "

Je suis sorti de la voiture, j’ai tendu le bras. Je sais qu’il serait là, accompagné seulement que de deux amis à lui. Au bout de mon bras tendu, il y avait un flingue. J’ai visé, j’avais la main qui tremble, je n’avais jamais fait ça…. Sans regret. BAM. BAM. BAM. Trois balles, trois invitations à mourir… J’ai vu un homme tomber au sol, est-ce que c’était le bon ? Aucune idée. Je suis reparti immédiatement pour me cacher.

Bien sûr, la police m’a très vite retrouvé. J’ai appris l’identité de ma victime… Ce n’était pas le bon gars, je n’avais pas buté le bon gars. Et j’étais fini… Fini… Ma sœur, ma mère, elles aussi étaient fini… il allait les tuer… Et c’est là, que mes ennemis, sont devenus des alliés…

- Si vous nous donnez les informations que nous cherchons sur ce gang depuis quelque temps, nous pourrions mettre votre famille en sécurité en échange.

Jouer la balance, risquer encore plus ma vie pour permettre à ma famille d’être à l’abri…

- Je vais tout vous dire….

"Quand on vit dans les ghettos, on apprend très vite à faire la différence entre nos amis et nos ennemis. On se sent soutenu, on se sent important et pourtant… Et pourtant…"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 111
ARRIVÉ(E) LE : 01/06/2016
AU-PIED-DU-COURANT

MessageSujet: Re: El Niño - Bastian Benitez Sam 25 Juin - 19:11

Bienvenue bienvenue ! Tout un service rapide !!!!

_________________

dangerous woman
All that you got, skin to skin, oh my God Don't ya stop, boy Somethin' 'bout you makes me feel like a dangerous woman Somethin' 'bout, somethin' 'bout, somethin' 'bout you Makes me wanna do things that I shouldn't Somethin' 'bout, somethin' 'bout, somethin' 'bout Nothing to prove and I'm bulletproof and Know what I'm doing The way we're movin' like introducing Us to a new thing I wanna savor, save it for later The taste of flavor, 'cause I'm a taker 'Cause I'm a giver, it's only nature I live for danger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 47
ARRIVÉ(E) LE : 25/06/2016
AU-PIED-DU-COURANT

MessageSujet: Re: El Niño - Bastian Benitez Sam 25 Juin - 19:13

Merci, merci Very Happy
Ca semble rapide hein... En vérité je travaille dessus depuis deux heures, haha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 111
ARRIVÉ(E) LE : 01/06/2016
AU-PIED-DU-COURANT

MessageSujet: Re: El Niño - Bastian Benitez Sam 25 Juin - 19:18

Je m'occuperais bien, mais je suis sur mon téléphone !!!

_________________

dangerous woman
All that you got, skin to skin, oh my God Don't ya stop, boy Somethin' 'bout you makes me feel like a dangerous woman Somethin' 'bout, somethin' 'bout, somethin' 'bout you Makes me wanna do things that I shouldn't Somethin' 'bout, somethin' 'bout, somethin' 'bout Nothing to prove and I'm bulletproof and Know what I'm doing The way we're movin' like introducing Us to a new thing I wanna savor, save it for later The taste of flavor, 'cause I'm a taker 'Cause I'm a giver, it's only nature I live for danger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 47
ARRIVÉ(E) LE : 25/06/2016
AU-PIED-DU-COURANT

MessageSujet: Re: El Niño - Bastian Benitez Sam 25 Juin - 19:23

Il n'y a pas de soucis, j'ai le temps. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 64
ARRIVÉ(E) LE : 22/06/2016
AU-PIED-DU-COURANT

MessageSujet: Re: El Niño - Bastian Benitez Sam 25 Juin - 20:32

bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 153
ARRIVÉ(E) LE : 01/06/2016
ÂGE : 55
AU-PIED-DU-COURANT

MessageSujet: Re: El Niño - Bastian Benitez Sam 25 Juin - 20:33


BIENVENUE CHEZ LES FOUS
INTERDICTION DE SE PENCHER DANS LES TOILETTES, MAIS ÇA, TU L'SAIS DÉJÀ!

Me voilà mon petit meurtrier cheri ! On est bien équipé en tuer par ici!!!  


Bonjour à toi, ici le Directeur, mais t'es pas con, tu l'as bien vu grâce à mon profil.    Tout d'abord, je te souhaite la bienvenue dans cette nouvelle prison et j'espère que tu ne feras pas parti de ces prisonniers trop stupides pour ne pas suivre les règles.  De toute façon, si tu fais ça, tu vas direct à l'isolement.  

Passons maintenant aux formalités: suite à l'examen de ta fiche, nous avons le bonheur ou malheur de t'annoncer que tu seras au deuxième étage pour une durée de 7 ans, mais suite à une augmentation de peine, tu as une peine de 8 ans.  Tu seras donc libéré(e) le 07/2024 et tu seras dans la cellule #02, si tu veux savoir s'il y a quelqu'un qui partagera ta cellule avec toi, c'est ici.

Bon, maintenant que le blabla chiant est terminé, on arrive à une partie un peu plus le fun: l'hors-jeu du personnage.  Tu peux à n'importe quel moment aller créer soit un pré-lien ou un scénario.  Tu peux aussi aller créer ta fiche de liens, ta fiche d'évolutionou aller faire une demande diverse.

Tu peux aussi faire un rp, mais nous te conseillons avant tout de remplir ton profil.  Il s'agit d'une partie obligatoire pour que l'on puisse en savoir un peu plus sur ton personnage sans nécessairement aller lire ta fiche.  Si tu as quoi que ce soit, n'hésite pas à venir nous poser une question, on te répondra avec plaisir!  


BIENVENUE PARMI NOUS ET BON JEU!



Dernière édition par Le Directeur le Sam 25 Juin - 20:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 47
ARRIVÉ(E) LE : 25/06/2016
AU-PIED-DU-COURANT

MessageSujet: Re: El Niño - Bastian Benitez Sam 25 Juin - 20:38

Merci Very Happy
Je ferais tout ce qui est demandé ultérieurement :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: El Niño - Bastian Benitez

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Vend bois Bastian Steger
» Rafael Benitez
» Bastian Schweinsteiger
» [31] [Mittelfeld] Bastian #Schweinsteiger
» [ITA] Milan AC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au-Pied-Du-Courant :: Characters Factory :: La Bibliothèque :: Validées-
Sauter vers: